Il y a deux annees, quand mes amies Anna Wanda et Roca Balboa se seront mises a tatouer, je me suis devoile que j’ai ete quand meme une idee particulierement petee.

Il y a deux annees, quand mes amies Anna Wanda et Roca Balboa se seront mises a tatouer, je me suis devoile que j’ai ete quand meme une idee particulierement petee.

Dans une epoque ou personne ne souhaite s’engager – que votre soit professionnellement, sentimentalement ou financierement traitant, qui pourrait bien vouloir s’encrer des dessins dans les bras jusqu’a votre que mort s’en suive ? Sauf que la reponse est : a peu pres tout le monde.

Au fil un moment, j’ai surpris des centaines de personnes venir se faire tatouer – desfois sans meme savoir votre qu’elles voulaient avant de franchir la porte – des choses aussi variees qu’un kebab, des tombes, des animaux, des chocolats, une banane-penis, un slip kangourou souligne une mention « GROS PAQUET » ou meme Britney Spears en pleine seance de rasage cranien. J’ai eu enormement de en gali?re a comprendre.

Et puis un jour, je suis moi aussi tombee dans le panneau. De nos jours, j’ai une couronne de fleurs funeraire au-dessus du coude gauche, une tete de lion au-dessus du droit, un chou de Bruxelles, un sanglier, et le mot « QUEL QUE SOIT » en gros via la cuisse. Comment en suis-je arrivee la ? Je n’ai aucune explication. Je prefere ne pas trop m’attarder en la matii?re, mais je prie pour ne pas regretter les choix que j’ai faits. Pour m’y preparer psychologiquement, j’ai demande a diverses gens qui detestaient l’un de leurs tatouages de m’expliquer comment elles geraient ca.

Jeremy, 24 ans, assistant de prof et aide maternelle

VICE : Salut Jeremy, quel est l’objet du crime et quel age avais-tu ? Jeremy : J’ai fera ce tatouage a 23 ans, c’est 1 c?ur fendu en deux avec inscrit « fuck her ». Il semble dans la poitrine, cote droit, parce que j’avais deja votre style cote gauche.

Pourquoi ce c?ur avec « Fuck Her » ? Ca avait une signification particuliere ? Oui et non. C’est une blague mais les choses ont toujours un sens, y’en a eu marre d’etre bonne poire et je crois que j’ai voulu le montrer.

Tu l’as regrette assez vite ? A partir de l’instant ou tu rencontres quelqu’un en fait, tu te sens con d’avoir ca – et mine de rien, il se voit bien.

Du coup tu vas faire quoi ? Je vais le Realiser recouvrir. Mon ami Le Ju va s’en charger, il collabore au sein d‘ un vrai salon maintenant. J’ecouterai ses propositions.

Anais, 22 ans, journaliste

VICE : Bonjour Anais. Dis, a quel age as-tu fait ce tatouage que tu n’aimes plus, ainsi, que represente-t-il ? Anais : J’ai fait ce tatouage a 18 annees, j’ai ete notre deuxieme. Ce jour-la, j’en ai fait deux en meme temps. C’est un lettring, une phrase qui disait « We were born to die ».

Il signifiait votre style ? A 18 ans, on n’a jamais des inspirations de folie je crois, mais votre n’est gui?re vraiment quelque chose de pessimiste tel tout le monde le croit : c’est plutot, on va crever, alors profitons en vie (je trouvais ca un poil plus original que Carpe diem ). Apres, certaines individus ont pense que ca venait d’une chanson de Lana Del Rey, j’avais quelque peu des boules.

Pourquoi ne peux-tu plus l’encadrer ? En realite, ce n’est jamais un tatouage que je regrette parce que celui-ci ne me convient plus ou que j’ai honte de ce qu’il devoile. Neanmoins, c’est qu’en quatre annees, il ne ressemble plus a pas grand chose. J’ai 2 autres tatouages qui n’ont nullement bouge, mais celui-ci me degoute. J’ai fera un lettring tres fin et en fait, il a bouge, les traits ont bave, l’encre a file a certains endroits. Il a en gali?re vieilli, et en seulement quatre ans quoi. J’ai l’impression qu’on ne distingue meme plus vraiment cela est ecrit. Enfin bon, i§a ne sera jamais elegant du tout.

Profession : recouvreur de tatouages racistes

Tu comptes le Realiser recouvrir ou l’enlever ? A cet endroit-la, je ne vois nullement trop avec quoi le recouvrir. Rien ne m’inspire concernant le moment. Aussi, le beau-pere de mon copain reste medecin et fait de l’esthetique, dont du retrait de tatouage. Je compte me renseigner aupres de lui et je sais que je peux lui faire confiance car c’est votre excellent professionnel.

Est-ce que ce tatouage t’a degoute ? Un brin, au sens ou j’ai l’impression que ca m’a bloque toute inspiration et motivation d’en faire d’autres. J’avais vraiment plein d’idees et plein d’envies, mais la ca m’a legerement degoute de le voir bouger en si peu de moment. Aussi maintenant, j’ai surtout le desir de tatouages venant d’artistes particuliers (genre Tarmasz, Dwam ou Sasha Unisex) plutot que d’aller dans des shops lambdas.

Pierre, la trentaine, enseignant

VICE : A quel age as-tu fera le tatouage que tu regrettes ? Pierre : Quand j’avais pile un an de moins qu’aujourd’hui. C’est un blason de Paris stylise, d’azur sur peau de babtou , souligne tout d’un « XI » (onzieme arrondissement).

Mais d’ou vient une telle idee ? Est-ce que ca avait votre sens ? C’est le blason d’une ville, ca a i  chaque fois du sens. Personnellement, je suis plus parisien que les parisiens, j’ai une authentique relation organico-mystique avec ce foutu bitume. Je ne suis nullement ne a Paris mais j’y ai ressuscite, plusieurs fois. J’ai supporte le PSG au sein des annees 2000… bref.

Ou se trouve-t-il ? Sur le bras droit, bien visible, a la lisiere du t-shirt… Reflexion faite, c’est vraisemblablement au pire endroit possible.

Que s’est-il passe pour que tu puisses le regretter tout i  l’heure ? Cela s’est passe le 13 novembre. Mais deja, ce tatouage avait une affaire bizarre… Je l’ai choisi sur la planche de flashs tout d’un copain, qui m’a dit : « C’est marrant, je l’ai dessine concernant le mec de ton ex., finalement y n’en a nullement voulu ». J’ai ramasse la machoire par terre, et j’ai decide de le faire quand meme – la, vous pouvez legitimement me traiter de gros con. Et l’attaque du Bataclan est arrivee. Tous les tatoueurs de Paname paraissent envahis par des gens qui veulent absolument un blason de Paris concernant le bras – dont une majorite qui n’a jamais eu de tatouage et n’en aura en general jamais aucun autre. Ca m’a fait affirmer a 1 couple d’amis qui a appele son gosse « Charlie », a peu pres un an avant nos realises. Le mec va grandir avec plein d’autres Charlie qui vont i?tre des hommages vivants a Cabu, aussi que ses parents trouvaient juste le prenom joli, au depart. I  mon sens, c’est pareil. On a deja aborde une dizaine de fois pour me dire que c’etait cool d’avoir fera ca, de representer le peuple uni contre la barbarie, blabla. L’intensite de mon regard a votre moment-la a i  chaque fois decourage les importuns de poursuivre la conversation. Mais c’est lourd.